Le CEC, ou quand le bénévolat ouvre de nouveaux droits

Les droits en question, ce sont des droits à la formation. Le CEC (Compte d’Engagement Citoyen) est un dispositif qui permet notamment aux bénévoles siégeant dans l’organe d’administration ou de direction de l’association, ou participant à l’encadrement d’autres bénévoles, d’engranger des droits à la formation professionnelle sur leur CPA (Compte activité), qui comptabilise également les heures cumulées au titre du CPF (Compte Personnel de Formation) et du CPP (Compte Personnel de Prévoyance) parfois également appelé compte pénibilité.

Le Compte d’Engagement Citoyen entend récompenser les bénévoles très investis et valoriser leur engagement. Des conditions de durée sont exigées: le bénévole doit pouvoir justifier de 200 heures travaillées dont au moins cent dans une même association sur 12 mois. De plus, pour être recevable, l’activité doit être réalisée au sein d’une ou plusieurs associations déclarées depuis au moins trois ans, intervenant dans les domaines socio-culturel, artistique, sportif, éducatif ou encore philanthropique.

Les bénévoles doivent déclarer leur activité via le Compte bénévole, une déclaration qui doit être confirmée par le Valideur CEC de l’association (un bénévole dirigeant de l’association désigné par le bureau ou le conseil d’administration) via son compte Asso,  qu’il doit éventuellement créer s’il n’en possède pas déjà un. Il est actuellement possible de déclarer les activités pour l’année 2017, et ce jusqu’au 28 février. Pour l’année 2018, le bénévole pourra effectuer sa déclaration entre le 1er mars et le 30 juin 2019.

Pour les actifs, les crédits obtenus grâce à l’activité bénévole seront additionnés aux droits à la formation accumulés sur leur Compte personnel de formation. Pour tous, ils permettent notamment de pouvoir prétendre à des formations dédiées spécifiquement aux bénévoles et volontaires en service civique. Mais ces crédits peuvent également avoir d’autres usages que de la formation professionnelle classique. Ils peuvent entre autres permettre de préparer le code ou le permis de conduire, réaliser un bilan de compétences ou être aidé pour réaliser une Validation des Acquis de l’Expérience.

Ce dispositif ne concerne donc pas la majorité des bénévoles associatifs, mais pour ceux qui sont très impliqués au sein d’associations, c’est un levier intéressant qui mérite de s’y intéresser !

Complément d’informations:

https://www.associations.gouv.fr/le-compte-d-engagement-citoyen-en-pratique.html 

La plaquette du CEC