Payer au pourboire dans la musique?

Le pourboire « est une rémunération dont bénéficie les salariés en contact direct avec la clientèle pendant leur temps de travail, dans certains secteurs professionnel » et ça existe dans le spectacle vivant.

On pourrait donc penser qu’un musicien jouant au chapeau aurait un cadre légal en se faisant payer au pourboire puisqu’il est en contact direct avec la clientèle.

Sauf que dans notre phrase il est aussi question d’être salarié pendant son temps de travail ce qui implique contrat de travail, déclarations, fiches de paies… Donc pas d’exception au salaire quand on est un artiste qui souhaite être rémunéré pour sa prestation.

Par contre, certains salarié comme les ouvreurs(euses) dans le spectacle peuvent y prétendre. Comme il s’agit d’une rémunération il faudra bien-sûr les déclarer pour payer des charges dessus. A ce propos Movinmotion signe un article sur le sujet nous rappelant l’historique de cette pratique.

Les nouvelles technologies arrivant, le pourboire se dématérialise. Ainsi certaines plateformes se sont spécialisées pour permettre aux artistes de ne pas « compter » sur la pub ou les abonnements « streaming » pour rembourser le coût d’un enregistrement, voir pour financer l’activité du groupe. C’est le cas de Tipeee qui propose aux internautes de filer un pourboire pour un contenu web qui leur a plu.

Le bilan est sans appel, sans le soutien du public la musique n’est pas grand chose…